LAG BAOMER : Pourquoi ces feux ?

L'habitude d'allumer des bûchers à Lag ba-omèr a pris naissance à Méron, en haute Galilée, lieu de la sépulture de rabbi Chimon bar Yo'haï.
C'est à Lag ba-omèr qu'est décédé ce Maître éminent du Talmud, d'où le pèlerinage organisé ce jour-là, qui attire des foules considérables.

On allume des foyers dans lesquels l'usage s'est installé de jeter les mèches de cheveux fraîchement coupés des garçons de trois ans.
L'origine de la tradition consistant à associer des foyers au souvenir de rabbi Chimon bar Yohaï se trouve dans un récit talmudique ( Chabbath 33b) :
Treize ans durant, rabbi Chimon bar Yo'haï et son fils rabbi Elazar se sont dissimulés dans une caverne afin d'échapper aux Romains qui les avaient condamnés à mort.

C'est pendant cette période que rabbi Chimon a rédigé son oeuvre maîtresse, le Zohar , dont le nom évoque la brillance de la lumière.
En outre, lorsque rabbi Chimon est sorti de la caverne, son regard était tellement embrasé qu'il mettait le feu aux champs des alentours.

Rappelons, au sujet de Lag ba-omèr , une autre tradition, selon laquelle les enfants jouent à tirer des flèches avec leurs arcs. L'origine de cet usage est lié à un récit selon lequel aucun arc-en-ciel n'est apparu du vivant de rabbi Chimon bar Yo'haï ( Yerouchalmi Berakhoth 9, 2).

Notons que le mot hébreu qécheth désigne tous les « arcs », qu'il s'agisse de l'arc-en-ciel ou de l'arc de l'archer.

Jacques Kohn zal

Reste des articles

Des ministres de l’Education du monde entier impressionnés par la Yeshivat Hévron

Le ministre israélien de l’Education Naftali Benett, leader du parti Habayit Hayehoudi, a pris une excellente initiative en emmenant ses homologues du monde entier à la Yeshivat Hévron.

160 vols pour Ouman !

Dans un peu moins d’une semaine, des dizaines de milliers d’Israéliens prendront l’avion pour l’Ukraine afin de passer la fête de Roch Hachana à Ouman près de la tombe de Rabbi Nahman de Braslav. 

Levaya du Rav Yossef 'Haim Sitruk Zal (Vidéo et photos, France Israël)

Pour voir le live de la Levaya cliquer ici


INFORMATIONS OFFICIELLES:
- 18h: Levée de corps vers le Centre Alef, 25 rue Garnier à Neuilly-sur-Seine.
-19h30: Hommage et prières pour le Rav Yossef 'Haïm Sitruk Zatsal à la grande synagogue de la Victoire, Paris.
Venir tôt pour les mesures de sécurité (avec sa carte d'identité pour accéder à la Synagogue). 
Merci de partager et d'informer tout le monde svp
Venez nombreux rendre hommage au Rav Sitruk Zal!
-La Lévaya de Rav Sitruk aura lieu demain matin à Jérusalem à 9h45 Rechov Yosseh Ha'hami 48 dans le quartier de Bait Vegan et ensuite au Har Hazetim.

C'est avec une immense tristesse que nous vous annonçons la disparition du Grand Rabbin Rav Yossef 'Haïm Sitruk Zal après une longue maladie.
Barouh Dayan Haemet !
Que son souvenir soit source de bénédictions pour l'ensemble du peuple d'Israel ! 

 

Une foule immense aux obsèques du Rav Yossef Haïm Sitruk zts’l

Une foule immense s’est rassemblée, lundi matin, devant la synagogue Beth Levy de Bayit Vegan, pour assister aux obsèques du Rav Yossef Haïm Sitruk zts'l , ancien grand rabbin de France, décédé la veille à l’âge de 72 ans.

Pour voir la Lévaya cliquer ici

Combien d'enfants sont nés en Israël en 5776 ?

Au seuil de la nouvelle année, à l’heure du bilan annuel, certaines informations sont agréables à lire ou à entendre. 

Message du Grand Rabbin de France suite au décès du Grand Rabbin Joseph Haïm Sitruk z’l

C'est un moment très douloureux et bien triste pour l’ensemble de la communauté juive de France et bien au-delà... 

Parachath Nitsavim :Vous vous tenez tous devant l’Eternel

Le dernier Chabbat de cette année, nous lisons la paracha de Nitsavim, dans laquelle sont rapportées les paroles de l’Alliance que Moché scella durant les dernières heures de sa vie, entre le Saint béni soit-Il et le peuple d’Israël.

Parachath Nitsavim – Les « cachées » et les « manifestes »

« Les choses cachées sont à Hachem , notre Dieu, et les choses manifestes sont pour nous et pour nos fils pour toujours, pour faire toutes les paroles de cette loi » ( Devarim 29, 28).

Ce verset quelque peu sybillin a été commenté de diverses façons par nos Sages.