LAG BAOMER : Pourquoi ces feux ?

L'habitude d'allumer des bûchers à Lag ba-omèr a pris naissance à Méron, en haute Galilée, lieu de la sépulture de rabbi Chimon bar Yo'haï.
C'est à Lag ba-omèr qu'est décédé ce Maître éminent du Talmud, d'où le pèlerinage organisé ce jour-là, qui attire des foules considérables.

On allume des foyers dans lesquels l'usage s'est installé de jeter les mèches de cheveux fraîchement coupés des garçons de trois ans.
L'origine de la tradition consistant à associer des foyers au souvenir de rabbi Chimon bar Yohaï se trouve dans un récit talmudique ( Chabbath 33b) :
Treize ans durant, rabbi Chimon bar Yo'haï et son fils rabbi Elazar se sont dissimulés dans une caverne afin d'échapper aux Romains qui les avaient condamnés à mort.

C'est pendant cette période que rabbi Chimon a rédigé son oeuvre maîtresse, le Zohar , dont le nom évoque la brillance de la lumière.
En outre, lorsque rabbi Chimon est sorti de la caverne, son regard était tellement embrasé qu'il mettait le feu aux champs des alentours.

Rappelons, au sujet de Lag ba-omèr , une autre tradition, selon laquelle les enfants jouent à tirer des flèches avec leurs arcs. L'origine de cet usage est lié à un récit selon lequel aucun arc-en-ciel n'est apparu du vivant de rabbi Chimon bar Yo'haï ( Yerouchalmi Berakhoth 9, 2).

Notons que le mot hébreu qécheth désigne tous les « arcs », qu'il s'agisse de l'arc-en-ciel ou de l'arc de l'archer.

Jacques Kohn zal

Reste des articles

Légère amélioration de l’état de santé de Yehouda Glick

L’état de santé de Yehouda Glick, victime d’une tentative d’assassinat mercredi soir devant le Centre Menahem Begin de Jérusalem, s’est légèrement amélioré.

Un Sefer Tora en souvenir d’Avigaïl et Yaël Gross z’l

Shimon et Michal Gross ont organisé ce jeudi l’intronisation d’un nouveau Sefer Tora en souvenir de leurs deux filles, Avigaïl et Yaël z’l, décédées des suites d’un empoisonnement provoqué par un insecticide au printemps dernier.

Netanyahou dénonce les mensonges de Mahmoud Abbas

La décision du gouvernement israélien de fermer l’accès du Mont du Temple aux Musulmans et aux Juifs ne plait pas au chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Réagissant à cette mesure, il a prétendu qu’elle équivalait à une « déclaration de guerre ».

Elimination du terroriste soupçonné d’avoir commis l’attentat

Les forces de sécurité israéliennes ont éliminé jeudi matin l’homme soupçonné d’avoir ouvert le feu, mercredi soir, sur le président du mouvement des Fidèles du Mont du Temple Yehouda Glick.

Attentat contre le président des Fidèles du Mont du Temple

Le président du mouvement des fidèles du Mont du Temple, Yehouda Glick, 50 ans, a été victime mercredi soir d’un attentat près du Centre Begin, à Jérusalem, où se tenait un congrès organisé par son mouvement.

LEKH LEKHA : La Emouna d’Avraham

Après que le patriarche Avraham quitte sa famille et son lieu de naissance, sur l’ordre divin, il arrive en Eretz Israël, puis suite à une famine se rend en Égypte où il est miraculeusement protégé avant de revenir en Terre d’Israël.

LEKH LEKHA : Quelle Famille!

Hagar, la mère d’Ismaël, était la fille de Pharaon (Targoum Yonathan ad Berèchith 16, 1), lequel était lui-même le fils de Nemrod (Ibid. 16, 5).

LEKH LEKHA : Va pour toi hors de ton pays

Le roi Salomon nous enseigne (Proverbes 20, 7) : « Quand le juste marche dans son intégrité, heureux ses enfants après lui ! » Les caractéristiques et les pratiques méritoires qu'un homme vertueux développe en lui-même se transmettent facilement à sa descendance, explique Rav 'Hayim de Volozhin.
 

La Knesset confirme les sanctions contre Zoabi

La Knesset, réunie en séance plénière, a rejeté à une large majorité la requête de la députée arabe Hanin Zoabi, qui réclamait l’annulation de la sanction qui lui a été infligée.  

Première réunion de travail des grands rabbins de Jérusalem

Après onze ans de vacance, tout est à redéfinir dans la capitale qui a été privée pendant longtemps de guides religieux officiels.