LAG BAOMER : Pourquoi ces feux ?

L'habitude d'allumer des bûchers à Lag ba-omèr a pris naissance à Méron, en haute Galilée, lieu de la sépulture de rabbi Chimon bar Yo'haï.
C'est à Lag ba-omèr qu'est décédé ce Maître éminent du Talmud, d'où le pèlerinage organisé ce jour-là, qui attire des foules considérables.

On allume des foyers dans lesquels l'usage s'est installé de jeter les mèches de cheveux fraîchement coupés des garçons de trois ans.
L'origine de la tradition consistant à associer des foyers au souvenir de rabbi Chimon bar Yohaï se trouve dans un récit talmudique ( Chabbath 33b) :
Treize ans durant, rabbi Chimon bar Yo'haï et son fils rabbi Elazar se sont dissimulés dans une caverne afin d'échapper aux Romains qui les avaient condamnés à mort.

C'est pendant cette période que rabbi Chimon a rédigé son oeuvre maîtresse, le Zohar , dont le nom évoque la brillance de la lumière.
En outre, lorsque rabbi Chimon est sorti de la caverne, son regard était tellement embrasé qu'il mettait le feu aux champs des alentours.

Rappelons, au sujet de Lag ba-omèr , une autre tradition, selon laquelle les enfants jouent à tirer des flèches avec leurs arcs. L'origine de cet usage est lié à un récit selon lequel aucun arc-en-ciel n'est apparu du vivant de rabbi Chimon bar Yo'haï ( Yerouchalmi Berakhoth 9, 2).

Notons que le mot hébreu qécheth désigne tous les « arcs », qu'il s'agisse de l'arc-en-ciel ou de l'arc de l'archer.

Jacques Kohn zal

Reste des articles

De la viande dans des conserves de légumes ?

Pour la presse française, l’introduction de viande en petite quantité dans des légumes en boite de conserve pose un problème aux végétariens. Mais pour la communauté juive, cela remet en cause la cacherouth du produit s’il figure sur la liste.  

Tournée en Italie d’une délégation du Centre rabbinique européen

Les dirigeants du Centre rabbinique européen ont effectué cette semaine une tournée dans plusieurs villes d’Italie en compagnie du Rav Avraham Yossef, rabbin séfarade de Holon et membre du conseil du grand rabbinat d’Israël.

USA : de la viande de porc sur un monument de la Shoah

Des inconnus ont profané un monument érigé en souvenir de victimes de la Shoah dans le cimetière de Pride of Lynn dans le Massachussetts, aux Etats-Unis, en y plaçant de la viande de porc.

Une copie très rare d’un manuscrit du Rambam au Musée d’Israël

Une copie très rare du manuscrit du Michné Tora du Rambam, ornée d’enluminures, est arrivée cette semaine en Israël pour être exposée au Musée d’Israël à partir de jeudi.

Nouveau à YERUSHALAIM: Chiourim et permanences

Le Rav Dov Roth-Lumbroso est heureux de vous annoncer la mise en place de chiourim et permanences:

Dans nos nouveaux locaux au 58 rue King Georges Jérusalem:

  • Chiour de Guemara tous les mercredis soirs à 18h30 à partir du mercredi 27 Mai.
  • Permanence AlloRav tous les mardis de 11h30 à 13h30 ou sur RDV .
  • A la synagogue Ohel Nechama Rue Chopin:

  • Chiour de Guemara tous les dimanches soirs à 20h15.
  • Polémique autour de l’interrupteur de Shabbat

    Dans une lettre publiée dans le journal Yeted Neeman, plusieurs rabbins orthodoxes s’opposent à l’utilisation de ‘l’interrupteur de Shabbat’ fabriqué aux USA, appelé ‘KosherSwitch’, dont l’utilisation aurait été autorisée, selon ses créateurs, par plusieurs rabbanim.

    Comment capter les voix célestes

    La période de Pessa’h à Chavou‘oth constitue sous certains aspects une seule et même fête (telle est d’ailleurs l’opinion de Ramban), au fil de laquelle, affranchis de l’esclavage considéré sous toutes ses facettes, y compris les plus modernes, nous nous préparons fébrilement à recevoir la Tora, qui nous permettra de canaliser et d’exploiter à bon escient notre liberté recouvrée.

    La Meguilat Ruth à Chavouot

    La place de la Meguilath Ruth dans le texte biblique soulève de nombreux problèmes, et notamment celui qui nous invite à nous demander pourquoi il y occupe une place indépendante, alors que son contenu s'inscrit dans une continuité historique beaucoup plus large, celle du livre des «Juges» et du premier livre de Samuel.

    Selon beaucoup de Richonim , c'est le lien de filiation entre Ruth et le roi David qui justifie à la fois cette autonomie et la lecture de ce livre pendant Chavouoth , jour de la naissance et de la mort de ce monarque.