L’ancienne bonne d’Hitler, Elisabeth Kalhammer, 92 ans, a caché pendant près de 70 ans son passé au service du Führer sanguinaire. On peut le comprendre. Mais en 2014, elle a brisé ce silence, accordant une première interview.
Cours donné dans le cadre des matinées pour femmes à Derech Laolim au 32 King George, Jérusalem
Un drame a été évité de justesse, lundi soir, dans un autobus de la ligne 402 assurant la liaison entre Jérusalem et Bné Brak, grâce à la vigilance de plusieurs passagers.
Comme il ressort des textes de notre tradition , le quatrième exil d’Israël prend ses racines dans celui qui l’a précédé et dont nous nous souvenons tous les ans avec l’allumage des bougies de ‘Hanouka
A priori, tout le monde connaît l'histoire de 'Hanouka : la victoire des faibles contre les forts, l'inauguration du Temple souillé par les Grecs, le miracle de la fiole d'huile...
Dès son plus tendre âge, Yaacov consacrait déjà son existence à l’étude de la Torah.
La relation formidable qui se créé par la prière entre l’homme et son Créateur est souvent évoquée dans les écrits de nos Sages.
Au fil des années, la ‘solution des deux Etats’ prônée pour régler le conflit israélo-palestinien apparaît de moins en moins réalisable, même aux yeux de ceux qui défendent la cause palestinienne.
Rachel Frankel, dont le fils Naftali hy’d a été assassiné avec deux autres jeunes Israéliens en juin 2014 dans le Goush Etsion, va témoigner ce mardi devant un tribunal fédéral américain.
La mère des sept enfants morts tragiquement en mars 2015 dans l’incendie qui a ravagé leur appartement de Brooklyn a accepté pour la première fois de parler à un média.

L’ancienne bonne d’Hitler confie son témoignage

L’ancienne bonne d’Hitler, Elisabeth Kalhammer, 92 ans, qui vit à Salzburg en Autriche, a caché pendant près de 70 ans son passé au service du Führer sanguinaire. On peut le comprendre. Mais en 2014, elle a brisé ce silence, accordant une première interview.

"Les Avot ou comment devenir juif" par Rav Raphaël Sadin

Cours donné dans le cadre des matinées pour femmes à Derech Laolim au 32 King George, Jérusalem

Un drame évité de justesse dans l’autobus Jérusalem-Bné Brak

Un drame a été évité de justesse, lundi soir, dans un autobus de la ligne 402 assurant la liaison entre Jérusalem et Bné Brak, grâce à la vigilance de plusieurs personnes.

L'étincelle de Hanouka

Comme il ressort des textes de notre tradition (en particulier chez le Ramban, Bamidbar 24, 25), le quatrième exil d’Israël - celui qui a débuté sous l’occupation romaine - prend ses racines dans celui qui l’a précédé et dont nous nous souvenons tous les ans avec l’allumage des bougies de ‘Hanouka : il s’agit de l’exil inauguré par l’empire grec ou, faudrait-il plutôt dire, par l’empire de la pensée grecque. Dans les deux numéros consacrés cette année à la fête de ‘Hanouka, nous essayerons de mettre en lumières les enjeux et les motifs.

HANOUKA : L'histoire d'un combat et d'un miracle

A priori, tout le monde connaît l'histoire de 'Hanouka : la victoire des faibles contre les forts, l'inauguration du Temple souillé par les Grecs, le miracle de la fiole d'huile... Mais qu'en est-il du contexte historique de 'Hanouka ? Pourquoi Antiochus Épiphane était-il si déterminé à briser le peuple juif ? Quel processus historico-culturel a abouti à l'émergence des Juifs hellénistes ? L'inauguration du Temple a-t-elle signifié la fin des combats ? Pour répondre à ces questions, Hamodia remet les pendules historiques à l'heure de 'Hanouka.

VAYETSE : Etudiez la torah ...dans la joie

Dès son plus tendre âge, Yaacov consacrait déjà son existence à l’étude de la Torah. Pourtant, avant de partir fonder chez Laban les futures douze tribus d’Israël, il eut à cœur de passer encore quatorze années dans la maison d'étude de Chem et Ever qu’il voua à cette cause au point de ne pas même s’accorder quelques heures de sommeil… (voir Rachi Béréchit, 28, 12).

VAYETSE : Fixer un lieu pour la prière

La relation formidable qui se créé par la prière entre l’homme et son Créateur est souvent évoquée dans les écrits de nos Sages.

Tant et si bien qu’ils purent même déclarer : « Pourquoi nos Pères étaient-ils stériles ?
Parce que le Saint Béni soit-Il souhaite ardemment entendre leurs prières »

Avec Trump, est-ce la fin de la ‘solution des deux Etats’ ?

Au fil des années, la ‘solution des deux Etats’ prônée pour régler le conflit israélo-palestinien apparaît de moins en moins réalisable, même aux yeux de ceux qui défendent la cause palestinienne.

USA: Rachel Frankel porte plainte contre l’Iran et la Syrie

Rachel Frankel, dont le fils Naftali hy’d a été assassiné avec deux autres jeunes Israéliens en juin 2014 dans le Goush Etsion, va témoigner ce mardi devant un tribunal fédéral américain.

Gayle Sasson : ‘Un centre de Hessed pour perpétuer le souvenir de mes sept enfants’

La mère des sept enfants morts tragiquement en mars 2015 dans l’incendie qui a ravagé leur appartement de Brooklyn a accepté pour la première fois de parler à un média.

Neveh Yaakov: un enfant qui avait disparu a été retrouvé sain et sauf

Un petit garçon de 6 ans, d’une famille orthodoxe du quartier de Neveh Yaakov, à Jérusalem, a échappé quelques secondes à la surveillance de son père, qui le ramenait dimanche soir en autobus de son Talmud Tora.

VAYETSE : La parabole de la semaine

Lavan se mit à la poursuite de Yaacov qui l’avait quitté sans le prévenir. Après avoir cherché en vain ses idoles disparues dans les bagages de Yaacov, ce dernier émit de fortes plaintes contre Lavan en lui disant entre autres : « Une bête mise en pièces, je ne te l’ai point rapportée. C’est moi qui en souffrais le dommage (…) », (Béréchit 31, 39).

Or, pourquoi Yaacov insiste-t-il sur ce détail puisque Lavan ne l’a pas vraiment accusé de manque de vigilance ?

Le Maguid de Doubno nous raconte à ce sujet la parabole suivante…

VAYETSE : Faits et contrefaits

Dans son commentaire de la paracha « Vayésté », le rav Chimchon Raphaël Hirsch (1808-1888) écrit : « Lors du renouvellement de l’histoire humaine à la suite du déluge, Noa’h avait vu prophétiquement qu’il serait donné à la culture de Yafèt de gagner les hommes à la notion du beau… Mais il avait vu également qu’il était réservé à Chem, et à Chem uniquement, de ‘bâtir des tentes dans lesquelles l’Eternel réside’. C’est avec Yaacov que cette vision se concrétisera… Sous l’influence de la culture de Yafèt, nous fuyons le ‘prosaïsme’ ou la banalité de la vie pour nous réfugier dans la poésie de la belle nature.

Congrès des journalistes juifs à Jérusalem

Le congrès des journalistes juifs a ouvert ses portes dimanche matin à Jérusalem. Il est organisé conjointement par le bureau de la presse gouvernemental, le ministère de la Diaspora et le ministère des Affaires étrangères.

Le chef terroriste Marwan Barghouti en tête aux élections du Fatah

Le choix des électeurs palestiniens en dit long sur la tendance qui prédomine au sein de la population arabe de Judée-Samarie et Gaza.

Plus que quelques jours... Aidez nous à vous aider

Chers amis,

Les Institutions Bnei Torah diffusent la Torah, en France, en Israel et dans le monde entier. Grâce aux moyens de communication aujourd’hui à notre disposition, nous avons pu créer ce qui constitue aujourd’hui notre véritable réseau: Chiourim.com, Guemara.com et Techouvot.com et nos applications mobiles offrent une diversité illimitée de cours, de responsæ, de développements et réflexions sur tous les sujets.

Pour répondre à la demande continuellement grandissante, plusieurs sites sont actuellement en cours de refonte: le calendrier hébraïque, le site mobile Chiourim.com, l'application mobile... et nous déployons des efforts au-delà de nos moyens pour donner satisfaction à nos frères toujours plus nombreux que ces sites guident quotidiennement.

Votre aide nous est indispensable pour continuer de diffuser la Torah en France et dans le monde. Nous comptons sur votre soutien pour poursuivre cette immense entreprise, dont le mérite nous reviendra à nous tous !

Soutenez un de nos projets en particulier pour la réussite, l'élévation de l'âme ou la guérison d'un de vos proches et votre nom sera mentionné.

Pour ceux qui utilisent l'application appuyer sur l'onglet "A propos"

Contactez-nous pour parler au Rav Dov Roth-Lumbroso au 02 374 22 22 depuis Israël ou au 01 42 40 48 05 depuis la France

 
JUSQU'AU 31 DECEMBRE 2016, FAITES UN DON ET BENEFICIEZ DE DEDUCTIONS FISCALES EN 2016

 
Pour un don de 100 euros, par exemple, tout donateur redevable de l'impôt sur le revenu peut déduire de cet impôt 66 % du montant de son don (dans la limite de 20 % de son revenu imposable), soit 66 euros, pour ne plus coûter que 34€ !
 
Rav Dov Roth-Lumbroso

 
 
Quelques moyens pour nous aider:
 
 
1. Par Paypal
 
2. Par carte bancaire 
 
3. Par Chèque:
- Depuis la France Association Bnei Torah 193 Avenue Jean Jaures 75019 Paris
- Depuis Israël: Bnei Torah/ Derech Laolim 32 King George Jérusalem
 
 
Un reçu Cerfa vous sera délivré à partir de 20 Euros
Indiquez vos dédicaces dans les remarques du paiement paypal ou par mail à contact @chiourim.com
 

Nouveau drame de la route

Un très grave accident a eu lieu dans la nuit en Galilée, sur la route 79 près de la localité de Tsipori. Un homme et deux femmes, d’une trentaine d’années, ont été tués et cinq autres personnes ont été blessées. Parmi elles, une enfant de 3 ans grièvement atteinte.

La Yeshivat Kamenitz fête ses 120 ans !

La Yeshivat Kamenitz va célébrer ses 120 ans. Les festivités, prévues dans quelques jours, auront lieu à la date anniversaire du décès du Rav Boruch Ber Leibowitz zts’l, fondateur de l’institution.

HANOUKA : Un haut message d'éducation

Si la fête des lumières porte le nom de ‘Hanouka, c’est parce qu’une nouvelle « inauguration » du Temple de Jérusalem eut lieu à cette période. Il est néanmoins indéniable que cette fête recèle également d’édifiants messages relatifs à l’éducation [‘hinou'h].

Ce postulat se fonde sur une affirmation du Sfat Emet : « Le nom de ‘Hanouka est tiré du verset : ‘Eduque [‘hano'h] l’enfant selon ses dispositions’ (Proverbes, 22,6) ». En substance, le Sfat Emet explique dans ce texte (commentaire sur ‘Hanouka, année 5654) que la Torah fut donnée à la génération du désert dont les membres furent préparés et conditionnés pour la recevoir.